Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA BOUTEILLE

Publié le par Christian Lelandais

                                                                                                                                                                 
 
Le contenu sera mis en valeur si le contenant est de choix. Cette règle est d’une grande importance pour les bateaux en bouteilles. Pour que le bateau soit mis en valeur, il faut  que la bouteille soit d’une grande clarté et surtout qu’elle soit absente de toute déformation.
Il faut utiliser de préférence des bouteilles de verre blanc ou légèrement teinté.
Les bouteilles qui se fabriquent actuellement sont en verre moulé et déforment assez souvent la vision des objets placés à l’intérieur. Cette déformation est généralement située au  deux tiers à partir du goulot.
Les bouteilles anciennes sont en verre soufflé. Il ne s’en trouve plus guère que chez les brocanteurs. Elles ont l’avantage de ne pas déformer les objets mais il faut rester vigilent quant à la clarté de celles-ci. Nous les reconnaissons aux bulles d’air qu’elles contiennent dans le verre. Actuellement certains navibotellistes  se font fabriquer des bouteilles en verre soufflé. Les bouteilles italiennes de vin blanc conviennent très bien car elles déforment très peu et sont très claires. Il en est de même pour certaines bouteilles de whisky.
D’autres éléments rentrent en ligne de compte pour le choix de la bouteille :
 
Le goulot : Son diamètre intérieur  et sa longueur.
Les bouteilles courantes de 0,75 et 1 litre ont,  un diamètre généralement de 18 mm, ce qui permet d’introduire facilement un bateau ayant une coque longue et étroite  d’un seul morceau muni de son gréement complet.
Plus le goulot est long et plus sera difficile l’introduction du bateau sans risque de casse. Dès que nous voulons introduire un 3 ou 4 mâts, le tout est tellement serré pendant le passage qu’il y a des risques d’arrachement de fils ou bien même de casser une vergue ou un mât.
 
La partie utile : Il faut prendre en considération la longueur et surtout le diamètre ou hauteur de la bouteille. Ces deux éléments sont déterminants pour la construction du bateau.
Voici un procédé de mesure :

                           

Cette partie utile se résume sur une feuille de papier en un rectangle dans lequel le plan du bateau doit tenir en entier sans oublier d’y inclure naturellement la hauteur de la mer.
           
La propreté de la bouteille : Les bouteilles récentes ne nécessitent en principe qu’un bon nettoyage avec  un goupillon en utilisant de la lessive et de l’eau.
Pour les bouteilles comportant des tâches, il faut essayer de secouer énergiquement après y avoir mis du gros sel et un peu d’eau. Un tampon  imbibé de poudre à récurer mis au bout d’une tige rigide permet aussi de bien nettoyer l'intérieure de la bouteille.
En dernier recours les produits du commerce tels que l’acide chlorhydrique, l’acétone ou le détartrant pour canalisations sont efficaces mais dangereux à employer.
           Pour entretenir une bouteille contenant le bateau, il suffit de nettoyer l’extérieur avec de l’eau et de la lessive pour vaisselle ou du produit à nettoyer les vitres.

Commenter cet article